Appel d’urgence

Plus de 1 200 000 réfugiés rohingyas au Bangladesh sont totalement démunis et ont un besoin urgent de nourriture, d’eau, et d’articles de première nécessité.

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE

Le 25 août dernier, des violences ont éclaté entre l’Armée du salut des rohingyas de l’Arakan et l’armée, dans le nord de l’État d’Arakan en Birmanie. Dans ce contexte, 600 000 Rohingyas, ont dû fuir leur pays entre les mois d’août et d’octobre 2017, pour se réfugier, après un long et dangereux périple, au Bangladesh voisin.

Une crise humanitaire sans précédent dans le plus grand camp de réfugiés au monde

L’urgence de la fuite face aux exactions commises par l’armée et l’ampleur des déplacements aggravent la vulnérabilité de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes qui font face au manque de produits de première nécessité et à l’accès restreint aux services de base.

Fatema a trouvé refuge dans ce camp après avoir effectué la dangereuse traversée de la rivière Naf. Sa maison a été incendiée et son mari a été tué par l’armée birmane.

Votre don aura un impact dans la vie des millions de personnes affectées par cette crise et nous permettra de renforcer notre réponse auprès des personnes les plus vulnérables affectées en leur facilitant :

Développement et Paix a agi dès le début de la crise en débloquant la somme de 50 000 $ pour remettre de la nourriture à 25 000 personnes réfugiées dans divers camps du district de Cox’s Bazar, en partenariat avec Caritas Bangladesh. Grâce à votre don, nous pourrions venir en aide à au moins 200 000 personnes en plus.

Donnez avant le mardi 28 novembre et votre don sera jumelé.

Vous pouvez également effectuer votre don par téléphone au 1 888 664-3387
Merci pour votre générosité.