Condition des femmes

Eileen automne 2012

  

J’ai accepté avec plaisir la responsabilité du dossier de la condition des femmes pour le diocèse de Gaspé. À ce titre, je vais siéger à la Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles. Je serai aussi répondante auprès du Comité de l’ACEQ pour la condition des femmes.

 Le dossier de la condition des femmes vise à promouvoir la réflexion, la sensibilisation et l’action en regard des questions touchant le respect et la dignité des femmes, et ce, en partenariat avec les groupes civils qui partagent les mêmes préoccupations.

 Je vous présenterai, dans les mois qui viennent, des suggestions d’actions en faveur d’un meilleur partenariat hommes et femmes.

 Eileen Perry
Responsable de la condition des femmes
Diocèse de Gaspé

 Voici les coordonnées pour me rejoindre à Gaspé:

Évêché de Gaspé
172, rue Jacques-Cartier
Gaspé (Québec)  G4X 1M9
Tél.: 418-368-2274   
Télécopieur: 418-368-3772
Courriel diopasto@globetrotter.net

 

 

Le Réseau des répondantes à la condition des femmes

Cliquez ici afin d’accéder au document de Madame Eileen Perry, Répondante diocésaine à la condition des femmes.

 

Le Conseil du statut de la femme

 

Une courte vidéo vous présente en quoi consiste ce Conseil. Veuillez cliquez sur ce lien site Web pour y accéder.

 

MARCHE MONDIALE DES FEMMES

Son origine :

«Née en 2000, d’une initiative de la Fédération des femmes du Québec, la Marche mondiale des femmes est rapidement devenue un mouvement mondial incontournable! Des millions de femmes, partout à travers le monde, ont marché contre la pauvreté et la violence lors de la première et de la deuxième édition d’actions internationales, en 2000 et 2005.

Lors de sa troisième édition, en 2010, la Marche mondiale des femmes a rallié quelque 4500 groupes provenant de 150 pays et territoires différents. « Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche! » Cet appel a résonné partout, sur les 5 continents, où se sont organisées des marches et diverses actions.»[i]

La Marche mondiale des femmes a lieu tous les 5 ans.

 

Pourquoi organiser une marche touchant la condition des femmes encore de nos jours?

Nous sommes en mesure de constater, dans notre monde, la violence faite aux femmes que ce soit loin ou près de nous. De par notre commune appartenance, nous avons à nous préoccuper de certaines situations dans notre monde et à prendre position pour faire avancer positivement certains enjeux pour un mieux-être collectif.

Comme chrétiennes et chrétiens, notre foi se veut agissante  «Il en est ainsi de la foi : si elle n’a pas d’œuvres, elle est morte en elle-même.» [iii]  Quelle sera ma participation?

 

Comme chrétienne et chrétien:

  •  Je peux marcher contre toutes formes de violence faite aux femmes que ce soit la violence conjugale, contre la traite des personnes dont 76% sont des femmes et des jeunes filles, contre le harcèlement sexuel, contre la culture du viol, contre l’hyper sexualisation qui présente le corps de la femme comme un objet.

  •  Je peux marcher pour dénoncer la disparition et l’assassinat de nombreuses femmes autochtones, dans notre pays.

  •  Je peux marcher contre le racisme.

  •  Je peux marcher pour une meilleure répartition des richesses, pour une égalité et une justice pour toutes et tous.

  •  Je peux marcher pour la protection de l’environnement afin que tous les peuples dans notre «maison commune» puissent avoir de l’eau potable, des espaces de culture et contre l’exploitation à outrance.

  •  Je peux marcher pour un monde de justice, d’égalité, de solidarité, de liberté, de paix et de dignité pour chacun et chacune.

 

Je vous laisse certaines idées :

ÆConférence sur un des thèmes.

Æ Lecture sur un des thèmes pour me renseigner et sensibiliser les gens autour de moi.

Æ Prendre la parole pour dénoncer ou sensibiliser.

Æ Former un groupe de partage et s’approprier l’encyclique« Laudato Si» en creusant un chapitre par semaine. (6 chapitres). Très facile à lire.

Æ Consulter des sites internet sur ses sujets :

 Æ Un livre qui est un guide pastoral pour passer à l’action  «Prendre soin de la Création» de Norman Lévesque.

Æ Faire un don à une maison venant en aide à des personnes violentées…

http://www.cathii.org/ sur la traite des personnes humaines

http://eglisesvertes.ca/  qui nous donne des moyens pour qu’en Église nous prenions un virage pour passer à l’action.

N.B. Certaines informations pourraient paraître sur le feuillet paroissial ou au prône.

Cette marche ou ces activités ne sont pas réservées qu’aux femmes, ensemble femmes et hommes nous avons à construire un monde avec plus de justice, d’égalité, de paix, de solidarité et de liberté.

 

Thérèse Duval
Répondante à la condition des femmes
Église Catholique de Québec

[i] http://beta.ecdq.org/solidarite/condition-des-femmes/la-marche-mondiale-des-femmes/

[ii] www.mmfqc.org

[iii] Jc 2,18

   

Pour information sur la Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles : Mireille Chartrand, 581-886-4650