****

Message du président de l’AECQ

Libérer la parole… et tendre l’oreille


La liberté de parole est un signe de santé dans nos relations et notre
société, si elle s’exerce dans le respect d’autrui. Libérer la parole
suppose d’écouter et d’accueillir l’autre dans sa différence. Une
parole qui s’impose, manipule ou réduit au silence devient violence ;
une parole ignorée ou mal interprétée entraîne l’exclusion. Parole
et écoute sont intimement liées pour construire des relations saines,
justes et fécondes.


Dans la Bible, Dieu ne fait pas que parler: il écoute et se laisse
émouvoir par les souffrances de son peuple. «J’ai vu, oui, j’ai vu la
misère de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu ses cris
sous les coups des surveillants. Oui, je connais ses souffrances. Je suis
descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter
de ce pays vers un beau et vaste pays…» (Ex 3, 7-8). La parole de
Dieu, ancrée dans une écoute active et bienveillante, porte des fruits
de justice et de paix, de libération, de pardon et de guérison.


Inspiré par cette parole agissante de Dieu, le Dimanche de la
catéchèse 2022 nous invite à libérer la parole et à tendre l’oreille, non
seulement dans la catéchèse ou la liturgie, mais aussi dans notre vie
quotidienne, nos relations et notre communauté. Ouvrons des espaces
d’écoute mutuelle et de dialogue, pour devenir une Église plus inclusive
et missionnaire, qui «se fait proche des hommes et des femmes
de notre temps, en marchant à leurs côtés là où ils se trouvent»
(Directoire pour la catéchèse 2020, no 50)! Bon Dimanche de la catéchèse !

Christian Rodembourg
Évêque de St-Hyacinthe
Président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec

Pour voir le site de l’office de catéchèse, veuillez cliquer ici.