Réaménagements paroissiaux : état des lieux

Le vaste chantier des réaménagements paroissiaux lancés par notre évêque en avril 2017 continue son petit chemin dans l’espérance d’une église plus dynamique et plus évangélisatrice en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

Après une tournée de deux ans pour présenter ce projet aux différentes assemblées de fabrique, nous en sommes rendus actuellement à créer dans chaque secteur un « comité de transition » dont le mandat est de venir en appui aux communautés afin de rassembler toutes les données pastorales, financières, administratives et juridiques en vue de la création de la nouvelle paroisse. En novembre dernier, ce comité a été approuvé par notre évêque pour les actuelles paroisses de New Richmond, de Saint-Jules-de-Cascapédia, de Maria, de Carleton et de Saint-Omer. Le secteur Saint François de Laval était dans la même situation. Et n’eût été la mise en pause générale due au coronavirus, ces territoires seraient déjà prêts à devenir chacun, une paroisse et une fabrique pour janvier 2021. Les  paroisses  du  secteur  de  la Baie-des-Chaleurs, et celles du secteur de la Haute-Gaspésie avaient déjà prévu une rencontre au printemps; mais ici encore la covid-19 a causé l’annulation de tous les rassemblements.

Avec la reprise progressive des activités pastorales et de réouverture des églises, l’équipe interne du diocèse qui s’occupe de ces réaménagements reprend son bâton de pèlerin : une rencontre de mise à jour se tiendra bientôt avec les prêtres responsables de paroisses, et les tournées auprès des fabriques reprendront sans tarder pour la mise sur pied des comités de transition.

Deux guides ont été préparés pour appuyer et orienter les travaux des comités de transition : un Guide pastoral et un guide juridique, financier et administratif.

Continuons de porter ce travail dans la prière et la confiance en la Providence qui guide son Église.

Monsieur Léon Boulet (économe diocésain) & abbé Serge D. Tidjani (chancelier)

Membres du comité interne des réaménagements