Conseil affaires économiques

Statut et compétences

Le Conseil diocésain pour les affaires économiques est un organisme constitué selon le droit canonique pour exercer une fonction consultative auprès de l’évêque (cf. c. 492 § 1).

« Le Conseil diocésain pour les Affaires économiques exerce une fonction de surveillance à l’égard des biens ecclésiastiques soumis à la vigilance de l’évêque. Ainsi, il conseille l’évêque dans les décisions qui touchent l’administration de ces biens ». Pour une liste de ses compétences, voir ici.

hyperlien (statuts, art. 4.1.-4.8.)

L’évêque doit consulter le Conseil pour les affaires économiques pour des sujets précis, prévus par le droit canonique, et doit avoir son consentement avant d’agir dans certains cas, prévus par le droit canonique.

Composition et membres

Le Conseil est composé de membres nommés, et compte des membres d’office. L’évêque veille à nommer des personnes compétentes dans les affaires économiques et juridiques, et reconnues pour le probité. L’évêque veille également à ce que les conseils de fabrique soient représentés.

Les membres d’office sont invités aux réunions en raison de leurs fonctions. Ils ont droit à la parole, mais n’ont pas le droit de vote. Ce sont :

  • le vicaire général ;
  • l’économe diocésain ou le délégué à l’administration ;
  • la personne qui assume la coordination diocésaine de la pastorale ;
  • le chancelier.

L’évêque est le Président du Conseil.

Les membres en exercice 

Mgr Gaétan Proulx, O.S.M., évêque de Gaspé, Président

M. Jean Carbonneau, membre nommé

M. Jean-Eudes Landry, membre nommé

M. Valmont Parent, membre nommé

M. Claude Vigneau, membre nommé

M. l’abbé Moïse Adékambi, vicaire général et coordonnateur de la pastorale

M. Léon Boulet, économe

M. l’abbé Serge Tidjani Chancelier.

Gaspé, le 10 septembre 2021

Abbé Serge Tidjani & M. Léon Boulet